Fiche du fonds Latour Capital IV by Peqan

Une solution d’investissement permettant d’accéder au portefeuille du fonds de Latour Capital IV by Peqan

Le fonds Latour Capital IV by Peqan a pour objectif de souscrire des parts dans le fonds maître Latour Capital IV.

Politique d’investissement du fonds maître Latour Capital IV

L’objectif d’investissement du Fonds Maître est de créer un portefeuille d’investissements diversifié et équilibré, tant au niveau géographique qu’au niveau des stratégies sectorielles des sociétés du portefeuille. Il investira en prenant des participations dans des sociétés, des filiales non stratégiques de grands groupes ou sociétés détenues par un actionnariat familial ou individuel, à fort potentiel de développement et/ou de valorisation à court et moyen terme, dans le cadre d’opérations de cession privée, avec ou sans effet de levier.

Le Fonds Maître n’est pas spécialisé dans un secteur particulier. Néanmoins, le Fonds Maître donnera la priorité aux investissements dans les secteurs de l’industrie, des services aux entreprises et du numérique.

  • Forme juridique : FPCI (« Fonds Professionnel du Capital-Investissement »)

  • ISIN:
    Part A1: FR001400CFR8
    Part A1 bis: FR001400CFS6

  • Société de gestion: Peqan

  • Type de gestion: Capital investissement (fonds primaire)

  • Devise: EUR

  • Fréquence de valorisation: Semestrielle

  • Durée de placement minimum recommandée: 10 ans

  • Echelle de risque:

  • Garantie en capital: Non

  • Coûts récurrents* :
    Parts A1 : 1,30% dont 1,20% de commissions de gestion
    Parts A1 bis : 1,20% dont 1,10% de commissions de gestion

*Les informations relatives à chaque part sont disponibles dans les DIC Priips. 

Le fonds est un fonds fiscal. Pour permettre aux investisseurs français de bénéficier d’avantages fiscaux en France, il respectera le quota fiscal qui correspond au quota prévu à l’article 163 quinquies B du Code Général des Impôts relatif à la composition des actifs du fonds.

  • Parts A1 : parts ordinaires réservées à tout investisseur concerné, et aux investisseurs concernés conseillés par des distributeurs percevant une rétrocession récurrente sur la commission de gestion dans le cadre de la souscription de parts dans le fonds ;
  • Parts A1 bis : parts ordinaires réservées à tout investisseur concerné investissant un montant initial au moins égal à 500 000 euros dans le fonds, et aux investisseurs concernés investissant un montant initial au moins égal à 500 000 euros dans le fonds et conseillés par des distributeurs percevant une rétrocession récurrente sur la commission de gestion dans le cadre de la souscription de parts dans le fonds.

Les souscriptions sont réalisées à travers notre plateforme de souscription digitale.

  • Risques inhérents à tout investissement en obligations, en quasi-capital ou en capital : le Fonds va effectuer des investissements en titre de capital ou donnant accès au capital d’entreprises non cotées. Par conséquent, la performance du Fonds est directement liée à la performance des investissements en capital dans ces sociétés qui sont généralement liés à la valeur à terme de ces sociétés et au rendement de ces investissements obligataires. L’attention de l’Investisseur est attirée sur le fait que la rentabilité du Fonds peut être faible et qu’un investissement dans le Fonds comporte un risque de perte partielle ou totale des montants investis.
  • Marché compétitif : l’identification, la réalisation et la cession d’investissements s’opèrent dans un environnement concurrentiel fluctuant. La compétition pour l’accès aux opportunités d’investissement pourrait s’accroitre, ce qui pourrait corrélativement réduire le nombre d’opportunités disponibles et/ou affecter de manière défavorable les termes et conditions sur la base desquels ces Investissements peuvent être effectués.
  • Risque de durabilité : La Société de Gestion s’engage à investir et à prendre en considération les risques en matière de durabilité tel que défini par le Règlement SFDR (i.e., tout événement ou une situation dans le domaine environnemental, social ou de la gouvernance qui, s’il survient, pourrait avoir une incidence négative importante, réelle ou potentielle, sur la valeur de l’investissement (« les Risques en Matière de Durabilité»)) lors de l’évaluation d’un investissement conformément à sa Politique ESG telle que décrite ci-dessous.
    Conformément à l’article 7 du règlement (UE) 2020/852, les investissements sous-jacents du Fonds ne tiennent pas en compte des critères de l’Union Européenne relatifs aux activités économiques durables sur le plan environnemental.
    La politique ESG de la Société de Gestion (la « Politique ESG ») a pour objet de prévoir un cadre général pour la prise en compte des critères ESG par le groupe. Dans le cadre de la gestion du Fonds, la Société de gestion tient compte des termes de la Politique ESG lorsqu’elle effectue des audits préalables à chaque investissement à réaliser pour le Fonds afin notamment afin d’identifier et d’analyser toutes les composante sociales, environnementales, sociétales et en tenant compte des 17 objectifs de développement durable des Nations Unies. Cette analyse se fonde sur les données fournies par l’entité en question et les études des experts consultés ainsi que sur les données publiques disponibles. Ce faisant, le Fonds intègre les facteurs ESG (y compris la prise en compte des Risques en Matière de Durabilité) dans le processus de prise de décision en matière d’investissement.
    Pour plus d’informations sur la manière dont la Société de Gestion intègre les facteurs ESG dans la conduite de ses opérations et sur la manière dont la Société de Gestion se conforme à ses obligations en vertu du Règlement SFDR, veuillez consulter la Politique ESG disponible sur le site Internet (Lien).A ce stade et compte tenu de son objectif d’investissement visant principalement à réaliser des investissements dans des Fonds de Co-Investissements et Fonds  Secondaires pour lesquels la documentation n’est pas systématiquement à jour des prescriptions du Règlement SFDR, la Société de Gestion a choisi de ne prendre en compte les principaux impacts négatifs sur ces Facteurs de Durabilité.
  • Risque de crédit : Le risque de crédit sera proportionnel à la part des actifs ayant un sous-jacent lié à l’évolution des taux d’intérêt. Le risque de crédit peut se produire lorsqu’un émetteur ne peut plus faire face à ses échéances, c’est-à-dire au paiement des coupons, et au remboursement du capital à l’échéance. Cette défaillance pourrait amener la Valeur Liquidative du Fonds à baisser, étant entendu que la Société de Gestion fera en sorte de minimiser ce risque en portant une attention particulière à la qualité et la solidité financière des émetteurs dans lesquels l’actif du Fonds sera investi directement ou indirectement.
  • Risque d’illiquidité : Les fonds de capital investissement investissent dans des titres de sociétés non cotées, qui par définition ne sont pas liquides. Ils ne bénéficient donc pas d’un marché secondaire organisé pour vendre les titres. Lorsque vous investissez, vous devez être conscient que l’argent que vous avez placé n’est pas disponible à court et moyen terme. Les investissements non cotés ont une maturité longue. En conséquence, la performance du Fonds doit être envisagée sur toute la durée de la période de détention.
  • Risque de valorisation des titres en portefeuille : La valorisation des titres non cotés détenus par le fonds est basée sur la valeur actuelle de ces titres. Ainsi, cette valorisation peut ne pas refléter le prix reçu en contrepartie d’une cession ultérieure desdits titres. Certains investissements pourront être libellés en devises autres que l’Euro et leur valeur pourra en conséquence varier en fonction du taux de change.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.​
Votre investissement est bloqué pendant une durée de 10 ans (prorogeable de 2 périodes de 1 an à la discrétion de la société de gestion) mais peut générer des distributions au cours de la vie du fonds.
L’horizon d’investissement et le rendement du fonds ne sont pas garantis et ne constituent que des objectifs de gestion.
L’investissement dans ce fonds comporte notamment des risques de pertes en capital, d’illiquidité et de valorisation.
Ça m’intéresse